Massage Californien

Détente globale, apaisement du système nerveux et musculaire, développement de la conscience corporelle (unité psycho-physique)

2020Aquarelle : Bébé raton laveur assoupi dans le creux d’un arbre. Le massage californien nous met en contact avec cet apaisement profond.


Le massage californien, qu’est-ce que c’est ?

Le massage californien est un massage lent et englobant. Il permet de se sentir contenu.e et de porter attention à ses sensations corporelles. À la différence du massage suédois, le californien ne travaille pas spécifiquement sur chaque muscle pour les détendre un à un (par exemple, à partir des points d’origine et d’insertion des muscles sur les os). Le muscle est plutôt massé lentement et en continu avec d’autres muscles qui se trouvent autour de lui. (Exemple : Les trapèzes sont massés dans un même mouvement que les épaules (deltoïdes), la nuque, les clavicules et les petits pectoraux). Dans un massage californien, on s’arrête peu sur une zone spécifique, au contraire le contact commence aux pieds, remonte à la nuque et revient aux pieds sans interruption. Ce toucher est lent, présent et englobant. Il offre une expérience d’unicité pour la personne. En ce sens, le massage californien favorise le développement de la conscience corporelle, parce que nous devenons disponible à ressentir des sensations, à accueillir des émotions et par moment à recevoir des compréhensions profondes de soi-même. Ce massage est particulièrement approprié pour se donner du temps pour soi, observer comment on se sent et devenir présent à ce qui se passe en dans notre vie.


Effets du massage californien 

  • Détente, apaisement du système nerveux et du stress
  • Détente, relâchement musculaire
  • Détente, relâchement émotionnel (surtout pour des séances à long terme)
  • Massage préventif : stimule le système immunitaire de l’organisme
  • Redécouverte sensorielle : sensation globale du corps et accueil des sensations
  • Approche psychocorporelle : « Comme il est donné avec écoute et compassion, le massage californien favorise l’émergence de la mémoire corporelle et est parfois d’une grande aide pour les personnes ayant vécu un traumatisme ou qui font une démarche psychothérapeutique.” (FQM)

Comment se déroule une séance de massage californien ?

  1. Vous arrivez dans le local de massothérapie. Si c’est une première séance, prévoyez un 10 minutes d’avance pour remplir le bilan de santé (obligatoire).
  2. Temps de discussion de maximum 30 minutes. Ce moment sert à vous expliquer le cadre de la séance et de vous déposer. Par “déposer”, je veux dire prendre le temps de savoir comment vous arrivez, de formuler quel(s) sont vos besoins, et de poser les questions que vous avez.
  3. Vous avez un temps pour vous changer. Le massage est à l’huile (plusieurs choix d’huile possible : neutre, détente musculaire, détente avec une huile essentielle). Vous disposerez d’une longue serviette pour vous installer sur la table de massage. Une couverture chauffante sera installée sur la table si vous le souhaitez.
  4. Le soin commence. Il dure environ 45 minutes ou plus, selon la demande et le temps de l’entretien au début de séance. Je pourrai vous demander de vous retourner afin de masser l’avant et l’arrière du corps. Vous serez toujours couvert-e par la serviette.
  5. Après le soin, je vous laisserai vous changer et prendre quelques minutes d’intégration.
  6. Nous terminerons avec un “feed-back” pour discuter sur la manière dont la séance s’est déroulée pour vous et de clôturer en s’assurant que vous soyez ancré-e et disponible à ce qui vous attend en quittant le local de massothérapie.

Le saviez-vous ?

La peau est l’organe le plus long du corps et il nous sert d’intermédiaire entre l’extérieur et l’intérieur de notre organisme. De plus, au cours de notre développement embryonnaire, la peau se développe au même moment que l’origine du système nerveux central (Voir la rubrique sur Bonnie Bainbridge Cohen dans “Figures inspirantes” dans la rubrique “Pour aller plus loin…” sur le menu du site.)

Selon Brigitte Stacke, professionnelle de longue date en massages et spécifiquement en massage californien, masser la peau permet d’apaiser le système nerveux :

“La peau, constituée de l’épiderme et du derme, n’est pas un simple revêtement, mais un organe complexe dont la vascularisation, la réflectivité et le métabolisme permettent d’intervenir en profondeur et d’influencer sur le comportement organique général. Les fonctions de la peau et du système nerveux sont absolument solidaires; toute altération du système nerveux engendre des symptômes cutanés, et inversement toute lésion cutanée s’accompagne des troubles de sensibilité les plus variés. Les terminaisons nerveuses qui s’épanouissent sous la peau sont en connexion avec les centres cérébraux et avec les ganglions régulateurs des fonctions organiques. Par conséquent, agir sur la peau par le massage, c’est agir sur l’ensemble du système nerveux.

Stacke, B. (1985) La santé par le massage. Paris : M.A. Éditions. (p.23)